P h y s i c u s

Terminale S - TP Un Télégraphe Sans Fil (T.S.F.)


Résumé :

On fabrique une réplique d'un poste d'émission de télégraphie sans fil, à l'aide d'une bobine d'allumage de voiture qui fabrique la très haute tension. Un relais électromécanique permet de fabriquer un oscillateur qui hache le courant. Un éclateur et deux fils permettent de fabriquer les ondes électromagnétiques. La détection se fait à l'aide d'une antenne dipolaire et d'une diode de redressement, le signal est visualisé sur l'entrée microphone d'un ordinateur.

Ajouté le 15 avril 2012 ...100 ans après le naufrage du Titanic

Une des premières application de la télégraphie sans fil. Le naufrage du Titanic, où l'on voit des opérateurs radio transmettre en code Morse le "S.O.S". On voit dans cet extrait de vidéo la bobine générant la très haute tension ainsi que l'éclateur. L'antenne était fixée sur le pont du bateau, et divers dispositifs permettaient d'améliorer la portée du signal.

Description du montage

Le générateur de très haute tension est une version légèrement modifiée du montage décrit sur ce site.

Un relais de 6V nominal est utilisé comme oscillateur. La bobine d'allumage est un modèle simple. Le montage est alimenté sous 12V par une batterie.

Schéma de l'émetteur



Le montage



Détail de l'éclateur



Vue de l'antenne



Schéma de l'antenne réceptrice



Exemple de mesures